TÉLÉCHARGER QWANT POUR SAFARI GRATUIT

Exact, c'est d'ailleurs tout à fait logique! Microsoft avait été condamné à proposer les navigateurs du marché dans windows pour que IE ne soit plus le navigateur par défaut. Apple n'a jamais été concernée par ce genre de mesure concurrentielle en ce qui concerne Safari. Ce serait d'ailleurs très drôle si une décision de justice obligeait Apple à demander à l'utilisateur de choisir son moteur de recherche sans en proposer un par défaut. Ça ferait un énorme manque à gagner. Elle n'a été condamné qu'après une longue enquête, de multiples tentatives par MS de bloquer ses concurrents en utilisant la position de quasi-monopolé avéré et prouvé de Windows.

Nom:qwant pour safari
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:42.5 MBytes



C'est le scénario étudié par l'analyste de Bernstein, Toni Sacconaghi, qui suit de près l'actualité de la Pomme. L'hypothèse avancée est qu'Apple ne fasse plus de Google le moteur de recherche par défaut de Safari.

À la place, elle installerait son propre moteur de recherche et, pour ne pas partir de zéro, elle achèterait le service DuckDuckGo. Sa principale particularité est de refuser de collecter des données sur ses utilisateurs lorsqu'ils effectuent des recherches et de ne pas les pister.

Une extension pour Safari ajoute une fonction de bloqueur de pubs. Un positionnement pro-vie privée que le moteur affiche en ce moment un peu partout en France par de grands affichages publicitaires.

En outre, le service n'est pas une grosse proie financièrement parlant. Cette société, qui compte moins de employés, tire ses autres revenus de la publicité. Des annonces qui apparaissent en regard des résultats de recherche, comme chez Google, mais qui ne collent pas aux semelles de l'internaute au fil de ses déambulations ultérieures sur le web. Dans sa note aux investisseurs, dont Barrons publie des extraits, Toni Sacconaghi liste ces avantages mais aussi des inconvénients à cette hypothétique opération.

Le contrat qui lie Apple à Google est estimé à quelques 7 ou 8 milliards de dollars annuels aucune des deux sociétés n'a jamais communiqué de chiffre. Rappelons au passage qu'à l'automne , Google a remplacé Bing pour les réponses fournies à certaines requêtes de Siri.

Apple avait présenté ce changement par une volonté d'homogénéiser les résultats fournis depuis Siri et Safari. Google pourrait néanmoins décider de se passer de ce placement par défaut pour économiser cet énorme chèque qu'il signe tous les ans à Cupertino. N'ayant plus Google, Apple pourrait monnayer cette place dans Safari mais le choix des prétendants se résume à Microsoft.

D'où la suggestion d'une acquisition de DuckDuckGo afin qu'Apple suive sa propre voie, sans plus dépendre d'un autre acteur. Toni Sacconaghi estime qu'Apple pourrait emporter DuckDuckGo pour moins d'un milliard de dollars, une paille pour la Pomme. Dans la colonne des points négatifs liés à une telle annonce d'acquisition, Sacconaghi inscrit aussi l'intérêt que des autorités de régulation pourraient porter aux termes exacts du contrat qui lient Google à Apple.

Ensuite, si l'opération venait à être bloquée par des régulateurs, Apple se retrouverait en position de faiblesse face à Google et Microsoft. Enfin, DuckDuckGo ajoutant au pot de ses résultats globaux ceux provenant de Bing, là encore, il faudrait pour Apple trouver un moyen de supprimer cette dépendance. Plans dans les résultats de l'onglet Carte de DuckDuckGo Quoi que réserve l'avenir — depuis la naissance douloureuse de Plans, Apple sait mieux que personne qu'un décrochage abrupte des services de Google ne doit pas se faire à la légère — DuckDuckGo et Apple continuent de se suivre.

Fin mai, le moteur de recherche a annoncé qu'il intégrait plus profondément les cartes de Plans à sa présentation de résultats après des recherches sur des lieux.

TÉLÉCHARGER FUN MORPH 3.0 FULL GRATUIT

Les moteurs de recherche ont payé pour apparaitre dans le panneau de sélection Android

C'est le scénario étudié par l'analyste de Bernstein, Toni Sacconaghi, qui suit de près l'actualité de la Pomme. L'hypothèse avancée est qu'Apple ne fasse plus de Google le moteur de recherche par défaut de Safari. À la place, elle installerait son propre moteur de recherche et, pour ne pas partir de zéro, elle achèterait le service DuckDuckGo. Sa principale particularité est de refuser de collecter des données sur ses utilisateurs lorsqu'ils effectuent des recherches et de ne pas les pister. Une extension pour Safari ajoute une fonction de bloqueur de pubs. Un positionnement pro-vie privée que le moteur affiche en ce moment un peu partout en France par de grands affichages publicitaires. En outre, le service n'est pas une grosse proie financièrement parlant.

TÉLÉCHARGER SAGE 100 COMPTABILITÉ STARTIMES GRATUIT

Le moteur de recherche français Qwant débarque sur iOS (et Android)

Ajouter un moteur de recherche à Safari Google est le moteur de recherche par défaut de Safari. Bien qu'efficace, il n'a pas que des avantages : la recherche selon Google ne ménage pas votre confidentialité et diffuse vos infos privées aux annonceurs. Ce tutoriel vous explique comment bien configurer Safari en changeant le moteur de recherche pour un des 4 proposés par Safari, mais aussi pour n'importe quel autre. Changer le moteur de recherche dans les Préférences de Safari Ouvrez Safari et cliquez sur le bouton Safari en haut de l'écran. Cliquez sur l'onglet Recherche. Cliquez sur le menu déroulant Moteur de recherche.

Similaire